Tournesols

Tournesols

mardi 30 octobre 2007

Réflexions sans réflexion

De temps en temps, je me lâche. En général, c’est chez moi un signe de fatigue. Dans ce cas, je dis ce que je pense et parfois, il serait préférable que je me taise.

- Allô, Docteur ? Pourriez-vous s’il vous plaît, remettre votre visite chez ma mère à un autre jour ? Je dois aller chez le vétérinaire.
- Pourquoi ? Vous êtes malade ?

Et là, je vous jure, un grand moment de solitude ! Puis vous entendez les rires au bout du fil. Ouf !

- Docteur, est-ce que vous pouvez venir me voir cet après-midi ?
- Pas de problème, je passerai dans l’après-midi.
- Mais pas avant 4 heures, j’ai le coiffeur et puis le soir je vais chez ma fille.
- Votre pizza, vous la voulez avec des olives vertes ou des olives noires ?

Bon, elle n’a pas compris. Maintenant, elle vient au cabinet en allant chez le coiffeur.

Bip pompier. Chute sur la voie publique. Traumatisme du genou.
Quand j’arrive la dame est déjà dans l’ambulance des pompiers. Je découvre le genou. Rien de visible. Je le palpe, je le plie, le déplie, fais des ronds avec la jambe. Rien ! Pas de douleur !
- Dites-moi, vous avez essayé de marcher après votre chute.
- Oh non Docteur ! Mon ami m’a dit : "Ne bouge pas, j’appelle les pompiers !"
- Lève toi et marche lui dis-je.
Elle s’est levée et elle a marché.

J’aime faire des miracles.

4 commentaires:

Coryse a dit…

Le coup du vétérinaire,j'adore !

Laura a dit…

Le coup du vétérinaire,j'adore !

magikwoman a dit…

La poésie médicale au quotidien, c'est beau. J'applaudis le joli petit bijou que voilà. Finesse et ça tient sur un fil. Pas mal et tout en retenues... On attend la suite avec impatience cher Doc V. Soyez cruel, ça fait du bien. Pour être en adéquation avec le lien ci-dessus et...Halloween. Graouf.
;)A tchao.

Cathy a dit…

Comment résister à ces anecdotes... Hureusement qu'il y a aussi des moments que ceux là !